Ballots are pictured inside a ballot box at a polling station in Gallician, southern France, during the second round of the French parliamentary elections (elections legislatives in French) on June 18, 2017. 
PASCAL GUYOT / AFP
 

L'amendement prévoyait la mise en place d'un nouveau tour de vote si les votes blancs atteignaient la majorité relative ou absolue.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • ♥ de France
    ♥ de France     

    Ce limiter à un tour, résoudrait tout et ferait faire de grosses économies.

  • Laurent Gantner
    Laurent Gantner     

    Contrairement à ce qu'avance ce Député, revoter la semaine suivante ne suppose pas forcément changer d'avis en une semaine mais nécessite le développement de nouvelles alliances entre les groupes politiques capables de renverser la majorité abstentionniste ou qui vote "blanc" et "nul"... C'est vraiment à prendre à un autre niveau, dans une autre perspective, plus politique qu'intellectuelle !

  • vauban
    vauban     

    si au nouveau tour de vote, les électeurs votent la même chose (sauf à être des girouettes) on fait un troisième tour et ainsi de suite.

  • normand
    normand     

    c'est simple pour etre elu quelque soit l'election il faudrait obtenir en voix 50 % des electeurs inscrits

    vauban
    vauban      (réponse à normand)

    quel président a été élu avec 50% des inscrits ? juste pas possible !

Votre réponse
Postez un commentaire