BFMTV

Vote du pacte de stabilité : un avertissement pour Valls

RMC politique, du lundi au vendredi à 7h25 sur RMC.

RMC politique, du lundi au vendredi à 7h25 sur RMC. - -

Le pacte de 50 milliards d'euros d'économie approuvé hier à l'Assemblée à 265 voix pour, 232 contre. Mais quand on regarde le vote dans le détail, les difficultés commencent pour Manuel Valls, nous explique Véronique Jacquier.

41 députés socialistes se sont abstenus. C'est beaucoup ! 3 chevènementistes ont voté contre. Ça fait 44 irréductibles sur 291 élus membres ou apparentés du groupe socialiste. C'est un revers pour Manuel Valls qui a vraiment mouillé la chemise hier pour convaincre sa majorité. Les écologistes ont fait défaut mais c'était prévisible même si on ne comprend plus vraiment leur stratégie. Douze ont voté contre le plan. 3 ont voté pour. Deux se sont abstenus. Finalement Manuel Valls peut remercier les centristes: 3 votes pour et 17 abstentions bienveillantes. Conséquence de ce vote: c'est un avertissement sans frais pour Manuel Valls. Le premier ministre n'engageait pas sa responsabilité. Il n'y avait pas de texte de loi. Ce vote n'était pas obligatoire. Manuel Valls l'a voulu pour dire à ses troupes: "voilà où je veux vous emmener, suivez-moi". Sa méthode n'a pas marché. Je peux vous dire que pourtant jusqu'au bout les amis du premier ministre ont tenté de convaincre ceux qui avaient des têtes de récalcitrants dans les couloirs de l'Assemblée. Il n'y avait pas beaucoup de sérénité dans l'air.

Qu'est-ce qui va se passer maintenant ?

41 abstentionnistes parmi les socialistes. Ils étaient 11 il y a trois semaines quand il a fallu accorder la confiance à Manuel Valls. Ça signifie qu'hier on a assisté à la constitution d'un noyau d'irréductibles gaulois qui a résisté aux légions romaines de Manuel Valls. Et désormais sur tous les textes à voter, on retrouvera ces Astérix qui vont ferrailler pour édulcorer les textes à portée économique, notamment le collectif budgétaire dès le mois de juin prochain. Quelle sera la majorité de Manuel Valls quand on va rentrer dans le dur ? Quand il va falloir que les députés valident dans le détail le plan d'économie de 50 milliards ? Elle devient mouvante la majorité, donc aléatoire.

C'est un échec pour Manuel Valls ou pour François Hollande ?

Hier la méthode Valls a été retoquée. Mais indirectement c'est un vote de défiance envers François Hollande. Plusieurs irréductibles gaulois de l'assemblée m'ont confié hier soir: "Où est le François Hollande du discours du Bourget ?" Ces députés pensent que l'abstention lors des Municipales est due à une politique qui n'est pas suffisamment marquée à gauche. Et puis ils estiment que le président est descendu tellement bas dans les sondages qu'il ne pourra plus remonter ! Donc ils rendent François Hollande responsable d'une future déconvenue aux élections européennes et du probable basculement du sénat à droite en septembre. Bref, le scenario noir. Manuel Valls n'a plus qu'à prier pour que les irréductibles gaulois ne boivent pas trop de potion magique !

Véronique Jacquier