BFMTV

Vols entre la Corse et la France continentale: Matignon va supprimer la nécessité d'un "motif impérieux" 

Aéroport d'Ajaccio.

Aéroport d'Ajaccio. - PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

Selon nos éléments, Matignon va revenir dès mercredi sur l'obligation de se munir d'une attestation mentionnant un motif impérieux pour les vols entre la Corse et le continent.

Ce lundi paraissait un décret, élaboré la veille, qui dans son article 10 conditionnait la possibilité d'accomplir un vol entre la Corse et la France continentale à un "motif impérieux". Il fallait donc pour de tels trajets se munir d'une attestation spéciale, et ce jusqu'au 23 juin, tout comme pour les territoires d'Outre-Mer.

Selon nos informations, recueillies auprès de l'équipe du Premier ministre ce mardi, le gouvernement a cependant décidé de revenir sur cette disposition, qui avait fait l'effet d'une douche froide sur l'île de Beauté. Mercredi, un décret doit ainsi être pris à Matignon afin d'abroger cette obligation.

Thomas Soulié