BFMTV

Voeux politiques 2014 : des messages croustillants

A 7h25, tous les jours, retrouvez Véronique Jacquier pour sa chronique RMC politique

A 7h25, tous les jours, retrouvez Véronique Jacquier pour sa chronique RMC politique - -

Ce soir, François Hollande adressera ses vœux aux Français. D'autres politiques ou partis politiques ont déjà ouvert le bal. Cela donne des messages politiques croustillants.

Les communistes se sont régalés ! Ils narguent François Hollande dans une vidéo humoristique. Le thème: "En 2013, on aurait aimé avoir un gouvernement de gauche". Ecoutez ce que ça donne. C'est un montage où on voit les ministres ne sachant pas répondre aux questions posés par des auditeurs.


Les vœux du PCF pour 2014 par CN-PCF

Les communistes ont toujours beaucoup d'imagination pour les vœux ! L'an dernier, une vidéo montrait les promesses non tenues du candidat Hollande devenu président de la République. Et du temps de Nicolas Sarkozy ils s'étaient lancés dans une imitation pas mal réussie de l'ancien chef d'état. Cette année le message c'est un coup de semonce adressé à François Hollande : à quand une politique de gauche avec un gouvernement de gauche ?

A droite, on n

Non ! Discours très convenu de Jean-François Copé dans une vidéo sur le site internet de l'UMP. Il appelle à un vote sanction contre François Hollande lors des élections municipales et européennes. Il appelle aussi les électeurs à se détourner des extrêmes. Les vœux d'Alain Juppé sont plus intéressants. Il faut lire entre les lignes. Le maire de Bordeaux adresse sur son blog des vœux "à sa douce France". "Une France qui n'a pas le moral" mais qui "n'est pas condamné au déclin". Ce qui ne va pas, dit-il, "c'est notre état d'esprit". "Et les responsables politiques ont un rôle à jouer". Ah ! On retrouve l'appétit d'Alain Juppé pour se lancer dans la course à l'Elysée en 2017. L'ancien premier ministre est en ce moment l'une des personnalités politiques préférées des Français.

Et le président, si impopulaire... Sur quoi va se concentrer son message ?

Hier, François Hollande a pris un engagement à 24h du réveillon. Un engagement à assurer la stabilité fiscale en 2014. Pourquoi une telle annonce ? François Hollande a appris que la remise à plat fiscale tétanise les investisseurs. Surtout les gros investisseurs étrangers. Ils ne peuvent plus faire de prévisions pour la rentabilité de leurs investissements. "C'est une catastrophe annoncée", me dit un député socialiste. Alors ce soir le président va déminer le terrain. Il va promettre des mesures favorables à la fiscalité des entreprises. Des mesures qui seront détaillées lors de la conférence de presse du 14 janvier. Au menu encore ce soir : la lutte contre le chômage, la hausse de la TVA, l'intervention en Centrafrique. Exercice périlleux pour François Hollande ! Tous les sujets sont lourds à digérer pour les Français.

Véronique Jacquier