BFMTV

VIDEO - Stéphane Le Foll: "Il serait cohérent que Benoît Hamon quitte le PS"

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture, mercredi matin sur BFMTV et sur RMC.

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture, mercredi matin sur BFMTV et sur RMC. - BFMTV

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture, était mercredi matin l'invité d'Apolline de Malherbe sur BFMTV et sur RMC.

Invité mercredi matin sur BFMTV et sur RMC, Stéphane Le Foll s'est d'abord exprimé sur la guerre des prix. Le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire réunit jeudi avec Emmanuel Macron les industriels, les producteurs et la grande distribution.

Paradoxalement, Stéphane Le Foll veut lutter contre "la logique de baisse des prix" qui a selon lui des effets pervers. "A force de baisser les prix... Les consommateurs sont d'abord des salariés, donc la question c'est 'Est-ce qu'il va rester des salariés?'" Stéphane Le Foll le rappellera jeudi à la grande distribution: "S'il y a une concurrence faussée, des ententes, ça tombe sous le coup de la loi sur la concurrence".

#Guerre des nerfs au PS

Aurélie Filippetti et Benoît Hamon, anciens ministres PS, se sont abstenus sur le vote du Budget, mardi à l'Assemblée. "Il y a des devoirs quand on est dans une majorité, et donc il y a un manquement au devoir", tonne Stéphane Le Foll.

Pour Benoît Hamon, ancien ministre PS, la politique de l'exécutif "menace la République" et mène vers un "immense désastre démocratique". Pour Stéphane Le Foll, "arriver au moment où nous en sommes et dire des choses comme ça, je ne peux pas l'accepter, et je ne comprends pas. Rien n'est facile aujourd'hui, mais de se laisser comme ça dériver avec des formules pareilles, dans ces moments-là où il y a un besoin de cohérence!"

#Avertissement à Benoît Hamon

Qu'est-ce qui serait cohérent? "Que Benoît Hamon quitte le Parti socialiste, si c'est ça", répond Stéphane Le Foll. "Qu'il soit cohérent! S'il dit que c'est un problème démocratique qui en train de se poser, franchement, il a été deux ans et demi au gouvernement! Il va trop loin. Il y a une limite qui a été franchie".

La majorité s'érode, 39 députés socialistes frondeurs n'ont pas voté le Budget 2015. Pour Stéphane Le Foll, "depuis le départ, ils se sont mis en marge, ils sont systématiquement contre ce qui est voté. Qu'ils en tirent les conséquences. Sur chaque texte on a eu à chaque fois les mêmes. Rien de plus. Et on avancera".

#"On peut être humain et patron"

A l'aile gauche du PS, Gérard Filoche, membre du bureau national, a parlé mardi de Christophe de Margerie comme d'un "suceur de sang", quelques heures après la mort du patron de Total. Doit-il lui aussi être exclu du PS? "Une procédure a été mise en place par le premier secrétaire du PS, il sera traduit devant une haute autorité". Gérard Filoche, "je le connais bien" explique Stéphane Le Foll, "c'est la gauche de la gauche. Dans la tête de Gérard Filoche, quel est le problème? C'est que, être patron, ça veut dire qu'on n'est plus humain. Et moi je dis: il faut arrêter avec ça".

Soixante parlementaires ne seraient pas en règle avec le fisc, selon Le Canard Enchaîné. "Je ne sais pas" répond Stéphane Le Foll, "et moi je ne vais pas être le procureur. L'enquête, elle est en cours. On va voir à la fin de quoi il s'agit".

Aurélie Filippetti affirme mercredi matin "n'avoir de leçon à recevoir de personne". La rupture est-elle consommée dans la majorité? "Pourrait-elle en donner, des leçons, elle?" s'interroge Stéphane Le Foll. "Je la renvoie à sa propre conscience. Elle a été ministre, elle a eu une circonscription. Son rapport, il est aux Français".

Alexandre Le Mer