Nicolas Hulot, le 10 décembre 2015.
 

Nicolas Hulot voit dans la venue de Donald Trump à Paris le 14 juillet l'opportunité de "lui faire comprendre" l'enjeu climatique. En revanche, il n'est pas certain d'aller lui serrer la main.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • otermaio
    otermaio     

    Monsieur Hulot veut neutraliser 17 réacteurs , d'ici 2025 , esperons que d'ici là , ce sera lui qui sera mis hors service, décision anti économique , politique et démagogique , la transition energetique doit se faire , mais pas à l'emporte piéce , ni à cause d'un illuminé des caméras, les énergies renouvelables doivent s'imposer par leurs qualités et leurs couts , ce qui est loin d' étre le cas , veut il tendre aussi vers un désert industriel déjà initié, il y a 20 ans par les mémorables 35 h , le chomage s'en est ensuit , insidieusement.

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Ce type est une nullité écologique,qui n'a survécu que grace à Veolia,EDF,même UFC-que choisir la dénoncé pour certains de ses produits!!!

  • Demain ff
    Demain ff     

    Pauvre Hulot respecter un adversaire ça s'appelle seulement du savoir vivre. Il n en a aucun!!!!!! Même si Trump est rebutant il faut le convaincre par des arguments et non en boudant comme un gamin

  • beaudolo
    beaudolo     

    Trop lui demander, cela a toujours été sa "signature", il faut dire aussi qu'il est limité, mais ce n'est pas de sa faute!

  • barba-papa
    barba-papa     

    povre chou
    en quoi l'ecologie devrait elle prendre le pas sur l'economie
    supprimer des centrales nucleaires ca coute bien plus cher et c'est plus dangereux que les entretenir correctement

  • amat85
    amat85     

    Monsieur Hulot veut supprimer les Centrales Nucléaires ?? il n'y connais rien après on va
    s'éclairé avec des bougies Rigolo

  • Picto
    Picto     

    Hulot et Trump ...
    Ca va être un supplice pour Nicolas Hulot .... d'avoir Trump proche de lui ...

    barba-papa
    barba-papa      (réponse à Picto)

    ouais trump sent le petrole

Votre réponse
Postez un commentaire