En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manuel Valls a répliqué mercredi aux critiques d'élus niçois, en premier lieu Christian Estrosi .
 

Alors que des questions demeurent sur le dispositif de sécurité mis en place le soir de la fête nationale à Nice, le Premier ministre a voulu rappeler mercredi aux élus niçois que tout avait été "concerté, consenti et validé" par le maire de Nice.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • vauban
    vauban     

    le dispositif de sécurité le soir de l'attentat du 14 juillet, a été "concerté, consenti et validé" par le maire de Nice, notamment sur l'accès à la promenade des Anglais.

    Estrosi ou êtes vous ???

  • skaia64
    skaia64     

    En fait; l'état ruiné se décharge de ses missions de protection du citoyen sur les élus locaux, lesquels vont devoir recruter des (polices) milices communales. Le problème, c'est que le même état défaillant refuse la mise en place de ces forces locales. C'est sans issue. Typiquement français !

  • papou5201
    papou5201     

    Oui mais c'est l'état qui en assure la sécurité !!!!!!

  • papou5201
    papou5201     

    Oui mais c'est l'état qui en assure la sécurité !!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire