Bisbilles et petites rancoeurs au sein du groupe parlementaire d'En Marche

Richard Ferrand dans l'Hémicycle.
 

Les marcheurs, nouveaux venus en politique, expriment au sein du groupe majoritaire une forme de défiance à l'encontre des "sortants", dont Manuel Valls est l'incarnation. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • crameretkey
    crameretkey     

    Que d'opinions différentes pour un speudo même groupe
    attendons l'avenir qui me semble bien compromis

  • mirabelle57
    mirabelle57     

    Valls est un coquelet,qui a humilié à l'Assemblée Macron,qu'il se débranche de la politique,il n'a plus aucun avenir .

  • MOI50
    MOI50     

    Nous n'avons pas encore vu les nouveaux députés LREM au travail. Lorsqu'ils seront confortés dans de leurs circoncriptions aux difficultés quotidiennes de leurs électeurs, lorsqu'ils devront faire des discours devant des élus, chefs d'entreprises, lorsqu'ils seront invités sur les plateaux télé, certains descendront de leur piedestal et se tourneront vers « les anciens ». Petits jeunes en politique, soyez modestes, la réalité des choses va vite vous rattraper.

    Chl50
    Chl50      (réponse à MOI50)

    Pas sûre que les anciens soient les modèles à suivre.......

  • goodaps
    goodaps     

    La Fronde couve !...

  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Ils n'avaient qu'à rejoindre "en Marche AVANT "

    Valls a trop attendu.
    Tout comme d'autres socialistes. Maintenant ... ce n'est pas des marcheurs donc ... des profiteurs "de la gamelle" de ceux qui avaient pris des risques en soutenant Macron dès le début.

  • Picto
    Picto     

    il doit y avoir des passifs entre Valls et MAcron !!

    Tout comme avec les autres socialistes qui ont rejoint Macron par ... obligation.
    Ils les a cotoyés et sait très bien ce qu'ils valent ...

    reglement de compte ...
    Le seul qui a peut être encore la grâce de Macron est peut être Hollande.
    Le président "empêché"
    Autant par les socialistes que par son incompétence (malgré son machiavélisme)

Votre réponse
Postez un commentaire