BFMTV

Une ambition intime: l’Elysée ne ferme pas la porte à une participation de Hollande

Le président de la République, François Hollande.

Le président de la République, François Hollande. - Stéphane de Sakutin - AFP

Il avait pourtant semblé refuser, mais le président de la République serait-il sur le point de changer d'avis ? Selon le journal Le Parisien, l'Elysée ne ferme pas la porte à la participation de François Hollande à un troisième opus de la nouvelle émission de Karine Le Marchand sur M6, Une ambition intime, début 2017, avec d'autres candidats de la gauche. 

En septembre, la présentatrice avait déclaré que le Président ne se rendrait pas sur son sofa. Karine Le Marchand confiait à L'Express avoir essayé en vain, pendant neuf mois, de faire venir le président de la République: 

"Mais dès l’ins­tant qu’on est méprisé par l’en­tou­rage, on n’a plus envie. En face, il y a des gens qui ne répondent pas au télé­phone, qui font traîner. Ce ne sont pas des circons­tances propices pour une inter­view censée se dérou­ler dans une ambiance de confiance réci­proque et de bien­veillance, a-t-elle expliqué avant de conclure: "Au bout de neuf mois, comme une gros­sesse, il est temps d’en tirer les conclu­sions qui s’im­posent. Il faut savoir dire stop."

Le premier numéro d'Une ambition intime a été diffusé ce dimanche avec au programme Nicolas Sarkozy, Arnaud Montebourg, Bruno Le Maire et Marine Le Pen. Les prochains à se livrer à la conversation avec Karine Le Marchand seront François Fillon, Alain Juppé, Jean-Luc Mélenchon et François Bayrou. 

M.H.