BFMTV

Un ex-candidat LFI aux municipales dans le Pas-de-Calais violemment agressé dans la rue

Un drapeau orné du logo de la France insoumise (illustration).

Un drapeau orné du logo de la France insoumise (illustration). - PHILIPPE HUGUEN / AFP

Lors d'une conférence de presse lundi matin, il a notamment annoncé se retirer de la campagne des municipales.

L'agression s'est produite vendredi, à Leforest, dans le Pas-de-Calais. Gautier Weinmann, animateur de la France insoumise pour la commune, par ailleurs candidat aux municipales, a été violemment agressé en pleine rue, rapporte La Voix du Nord

L'homme a donné une conférence de presse lundi matin, le visage encore tuméfié par la violence des coups. Était notamment présent le député insoumis du Nord Ugo Bernalicis. 

En larmes, raconte le quotidien régional, le militant insoumis a exposé les circonstances de son agression. Celle-ci est survenue alors qu'il amenait ses filles à l'école. Face à lui, un homme se serait mis à crier. Gautier Weinmann a alors laissé ses enfants poursuivre seules leur chemin jusqu'à l'école, et l'homme lui aurait ensuite asséné plusieurs coups au visage.

"Il s'est acharné. Ce n'était pas un combat loyal, c'était un massacre. J'étais en sang. Quand je me suis relevé, je ne savais plus où j'étais", a-t-il déclaré.

Une agression en raison de l'appartenance politique?

Gautier Weinmann est ensuite aller déposer plainte contre son agresseur. Ce dernier, ayant eu vent de la plainte, se serait rendu au domicile de sa victime dimanche pour "parler".

Selon l'insoumis, son activité militante n'est pas étrangère à l'agression. D'après lui, l'homme avait déjà été violent verbalement avec lui, un jour qu'il déjeunait avec son épouse. À la suite de son agression physique, Gautier Weinmann a annoncé lors de sa conférence de presse son retrait de la campagne des municipales.

Clarisse Martin