BFMTV

Ultime débat: les 5 moments forts en vidéo

Onze candidats étaient présents sur notre plateau pour "l'ultime débat".

Onze candidats étaient présents sur notre plateau pour "l'ultime débat". - BFMTV

À trois jours des élections européennes qui se tiendront dimanche, les 11 principales têtes de liste ont débattu une toute dernière fois, ce jeudi soir, sur notre antenne. Voici les 5 moments forts de la soirée en vidéo.

Onze candidats se sont affrontés pour la dernière fois sur notre plateau, ce jeudi soir, pour un "ultime débat" à trois jours du scrutin des élections européennes. De nombreux sujets ont irrigué la soirée, des travailleurs détachés à la souffrance animale en passant par la vente d'armes à l'Arabie saoudite. Des sujets qui ont donné lieu à de nombreuses passes d'armes et à plusieurs moments forts.

  • Manon Aubry brandit un contrat de travail à 0 euros

Manon Aubry (LFI) a critiqué pendant le débat l'Europe sociale qui a produit le statut de travailleur détaché, "une machine à frauder". Elle a notamment brandi un "contrat de travail à 0 euros" pour appuyer ses propos. 

  • Et si un nouvel Aquarius demandait l'aide de la France?

Au cours de la deuxième partie du débat, qui portait sur l'Europe des frontières, les onze candidats ont chacun répondu à la question suivante: "Demain, un nouvel Aquarius, un bateau qui avait recueilli des migrants naufragés, arrive aux abords des côtes françaises. Est-ce que vous l'accueillez, oui ou non?"

Benoît Hamon, Manon Aubry, Yannick Jadot, Ian Brossat et Raphaël Glucksmann ont répondu qu’ils accueilleraient un nouvel Aquarius. Jordan Bardella, François-Xavier Bellamy et Florian Philippot s'y sont opposé. Quant à Nathalie Loiseau, elle a été plus mitigée sur la question, affirmant: "La réponse est oui, si c'est à proximité des côtes françaises. (...) Ce qui n'a jamais été le cas".

  • Benoît Hamon attaque Jordan Bardella sur l'immigration

Alors que Jordan Bardella (RN) plaidait pour la fermeture des frontières extérieures de l'Union européenne afin de mettre fin aux migrations, Benoît Hamon (Génération-s) lui a lancé: "Heureusement qu'il y avait une belle République pour accueillir des Bardella et des Lopez!", provoquant une salve d'applaudissements dans la salle.

  • Yannick Jadot s'oppose à Florian Philippot sur la question de la souffrance animale

Alors que Florian Philippot (Les Patriotes) abordait la thématique de la souffrance animale, Yannick Jadot (Europe Écologie Les Verts) a affirmé qu'il votait systématiquement contre les mesures luttant contre la souffrance animale au Parlement européen. C'est en partie faux, comme l'explique notre article

  • Manon Aubry interpelle Nathalie Loiseau sur la vente d'armes françaises à l'étranger

Manon Aubry (LFI) a interpellé Nathalie Loiseau (LaREM) sur la vente d'armes française à l'Arabie saoudite "qui tue des dizaines, des centaines, des milliers de civils (au Yémen)" et a critiqué le fait que les journalistes qui ont fait ces révélations soient "poursuivis en justice". Nathalie Loiseau peine à répondre à la candidate insoumise, et lance une phrase qu'elle ne finira pas: "Le Yémen est un pays où je suis allée, c'est une tragédie, vous avez eu un coup d'Etat...".

Clément Boutin