BFMTV

Tristane Banon ne sera pas partie civile dans l'affaire DSK

Tristane Banon a déclaré mercredi qu'elle ne se constituerait pas partie civile dans l'affaire qui l'oppose à Dominique Strauss-Kahn, ancien directeur général du Fonds monétaire international. /Photo prise le 29 septembre 2011/REUTERS/Gonzalo Fuentes

Tristane Banon a déclaré mercredi qu'elle ne se constituerait pas partie civile dans l'affaire qui l'oppose à Dominique Strauss-Kahn, ancien directeur général du Fonds monétaire international. /Photo prise le 29 septembre 2011/REUTERS/Gonzalo Fuentes - -

PARIS (Reuters) - Tristane Banon a déclaré mercredi qu'elle ne se constituerait pas partie civile dans l'affaire qui l'oppose à Dominique...

PARIS (Reuters) - Tristane Banon a déclaré mercredi qu'elle ne se constituerait pas partie civile dans l'affaire qui l'oppose à Dominique Strauss-Kahn, ancien directeur général du Fonds monétaire international.

"Je ne vais pas me constituer partie civile", a-t-elle dit sur Canal+. "Très clairement, dans la lettre que m'a envoyée le parquet, il dit qu'il y a eu agression sexuelle donc mon statut de victime est reconnu", a-t-elle ajouté.

La plainte déposée par Tristane Banon contre Dominique Strauss-Kahn pour tentative de viol a été classée sans suite pour motif de prescription la semaine dernière par le parquet de Paris, qui a toutefois estimé qu'il y avait eu agression sexuelle.

Jean-Baptiste Vey