BFMTV

Thomas Thévenoud s'affiche en chantant (mal) un tube de Jenifer

Thomas Thévenoud

Thomas Thévenoud - AFP

"En campagne, on est obligé d'écouter de la soupe", explique l'ancien secrétaire d'Etat devant les caméras de Canal+.

On se souvient surtout de lui pour sa "phobie administrative" et les "problèmes de conformité" fiscaux qui l’avaient contraint à démissionner du gouvernement en août 2014, quittant son éphémère poste de secrétaire d'État chargé du Commerce extérieur. Mais si Thomas Thévenoud fait reparler de lui ce dimanche, c’est pour une séquence com’ plutôt ratée.

En pleine promotion de son livre-confession Une phobie française, paru aux éditions Grasset le 30 mars, et en dans les starting-blocks pour les législatives de 2017, le député non-inscrit - il a été exclu du PS - tente un retour sur la scène médiatique. Samedi soir, il était l’invité de Laurent Ruquier dans On n'est pas couchés. Et ce dimanche, celui du Supplément de Canal+. 

Dans un portrait intitulé "Le retour du paria", les caméras de la chaîne cryptée ont capté un instant de la campagne de l’élu de Saône-et-Loire. "C’est pas mal, ça, Sur le fil", lance-t-il au volant d’une voiture, glissant un CD dans le lecteur pendant qu’il roule sur une route de campagne.

"Sur le fil de ma vie je me perds parfois"

Résonne alors le tube de Jenifer. Et Thomas Thévenoud, sourire aux lèvres, de se mettre à chanter (faux) sur la voix de la chanteuse révélée par la Star Academy:

"Sur le fil de ma vie je me perds parfois / à chercher l'équilibre, je tombe / mes envies font toujours ce qu'elles veulent de moi /et tant pis si demain je retombe." 

Un message plus ou moins subtilement adressé aux électeurs après ses "erreurs"? En juin 2015, un peu moins d’un an après le scandale sur le retard de paiement de ses impôts, Thomas Thévenoud se défendait en ces termes: "Je travaille dans ma circonscription. Je fais mon boulot. J'ai tout payé, à tous les sens du terme. J'ai payé à l'état tout ce que je devais. J'ai corrigé mes erreurs et je crois pouvoir dire que j'ai payé pour les autres.” 

"En campagne, on est obligé d’écouter de la soupe"

Petit commentaire de pour finir la séquence:

"Quand on est en campagne, on est obligé d’écouter de la soupe. Vous ne pouvez pas écouter Carl Barât, Pete Doherty et les Libertines (un groupe de rock anglais né de la rencontre de ces deux musiciens, Ndlr) toute la journée". 

V.R.