BFMTV

Thème n°2 : l’action gouvernementale

BFMTV
Grenelle et traité européen, le député socialiste n’a pas de désaccord majeur avec le gouvernement sur ces deux thèmes majeurs de l’actualité.

J-J B : Au Grenelle de l’Environnement, vous avez vu ce qui a été annoncé : est-ce que vous êtes favorable à l’écotaxe ?
J L : Oui, je l’ai écrit souvent, notamment dans un livre que j’ai publié, il y a deux ans, qui s’appelle Pour une révolution fiscale. Les expériences des autres pays montrent clairement que c’est efficace.

J-J B : Comment ça fonctionne le système d’écotaxe ?
J L : Il y a plusieurs sortes de systèmes : on fait payer par exemple un centime de plus par litre d’essence, et on met ça dans un fond spécial, qui n’ira pas dans les caisses pour compenser les pertes. L’idée c’est de récupérer des taxes peu élevées, qui n’iront pas à l’Eta, avec un système de répartition au bénéfice des usagers les plus modestes. Pour leur permettre de participer eux aussi à la défense de notre environnement.

J-J B : Vous soutenez ça ?
J L : C’est une idée, techniquement. Je ne sais pas comment elle sera réalisée si elle est proposée. Les exemples étrangers notamment, montrent que c’est une solution efficace pour lutter contre la pollution.

J-J B : Est-ce que vous voterez la révision constitutionnelle ?
J L : Naturellement oui. Je ne vais pas me dressez contre le projet que nous avons voté à l’unanimité.

J-J B : Est-ce que vous voterez le mini traité européen souhaité et réussi par Nicolas Sarkozy ?
J L : Je n’aime pas l’expression « mini ». C’est un traité européen qui s’ajoute aux autres, c’est un bon traité et Nicolas Sarkozy aura été un bon ouvrier de l’Europe, il faut le reconnaître. Donc oui, je voterai ce traité.

J-J B : Même si le Parti Socialiste vous demande de ne pas le voter ?
J L : Pour moi ce sera impossible, je le dis dès maintenant. C’est une question de confiance, une question de fidélité à l’histoire du socialisme européen.

La rédaction-Bourdin & Co