BFMTV

Thème 2: Le salaire du Président de la République

BFMTV
Hervé Mariton et Manuel Valls donne leurs points de vue sur l'augmentation salariale du Président de la République.

J-J B : Est-il normal que le Président de la République demande une augmentation de salaire et demande que l'on passe son salaire de 7700 euros à 19 000 euros par mois ?
H M : C'est techniquement plaidable, c'est politiquement difficile à expliquer mais Nicolas Sarkozy a beaucoup de talent pédagogique donc il y parviendra surement. Je crois qu'en politique il faut de l'élégance, je donnerais donc comme conseil à Nicolas Sarkozy de plaider ce qui est techniquement justifier pour son successeur.
M V : Les indemnités ou le salaire du Président de la République, ou d'un ministre , ou d'un député, par rapport à quelqu'un qui touche le SMIC ou un chômeur, ce n'est jamais comparable et ça paraitra toujours beaucoup trop important. C'est vrai que le moment semble mal choisi, en même temps c'était hier que l'Assemblée Nationale examinait le budget de l'Elysée. Je veux être cohérent, René Dosière, député socialiste pendant des années a réclamé de la transparence, un vrai budget pour l'Elysée, c'est la raison pour laquelle ce budget passe de 33 millions d'euros à 100 millions. Le salaire du Président de la République va donc passer à 19 000 euros par mois. Si ca permet d'y voir clair, d'en finir avec les cumuls du salaire du Président de la République avec sa retraite ou d'autres fonctions, on y verra plus clair. Il faudra ensuite suivre tout de près examiner tout ça à travers l'Assemblée, à travers la cour des comptes. Les vacances du Président de la République par exemple c'est à lui de les payer sur son salaire. On y gagne en transparence, même si ce n'est jamais facile à dire et à faire passer. La proposition d'Hervé Mariton est d'ailleurs plutôt habile.

J-J B : Hervé Mariton, on entend sans cesse qu'on ne remplace pas un fonctionnaire sur deux partant à la retraite ; à l'Elysée c'est pareil ? Je vous dis ça parce que j'entends déjà les remarques.
H M : Le Président de la République Nicolas Sarkozy a raison de dire que l'exemple doit aussi venir d'en haut. Il met donc davantage de transparence dans la gestion du budget de l'Elysée. Il y a 1000 personnes à l'Elysée, quand le Président de la République dit qu'il ne faut pas remplacer tous les fonctionnaires qui partent à la retraite, je pense qu'il ne doit pas s'exonérer de cet effort à l'Elysée.

J-J B : Est ce que le Président de la République touche ces 19 000 euros tout au long de sa vie même après son départ de l'Elysée ?
H M : A ma connaissance non, mais je n'ai pas l'expérience d'être moi-même ancien Président de la République. Le Président de la République, quand il quitte l'Elysée, est membre du Conseil Constitutionnel et il touche le traitement qui lui est réservé en temps que tel et c'est tout.
M V : Il faut aussi avoir de la transparence sur tous ceux qui travaillent à l'Elysée. Ca fait évidemment beaucoup de monde.

La rédaction-Bourdin & Co