Syrie : la France "frappera" en cas de "preuves avérées" d'armes chimiques, déclare Macron 

Macron
 

Mardi, devant la presse, Emmanuel Macron a assuré que la France procéderait à des frappes en Syrie si elle obtenait des "preuves avérée" d'utilisation d'armes chimiques contre des civils. 

Votre opinion

Postez un commentaire