Nathalie Kosciusko-Morizet est en difficulté sur l'ancienne circonscription de François Fillon à Paris.
 

Les parlementaires ont voté mercredi à une écrasante majorité la prolongation des frappes aériennes en Syrie, décidées début septembre par François Hollande. 

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • grognon
    grognon     

    je pense qu'on s'épuise à bombarder d'en haut tant qu'on a pas de solution sur le terrain.

  • Youyou
    Youyou     

    Je suis Ken O'keefe!
    Je suis Edward Snowden!

Votre réponse
Postez un commentaire