Emmanuel Macron à Bruxelles le vendredi 23 février 2018.
 

La diplomatie européenne emmenée par Emmanuel Macron et Angela Merkel se mobilise avant un vote crucial au Conseil de sécurité de l'ONU. Le but est d'obtenir que la Russie ne mette pas son veto à une résolution visant à faire cesser les massacres à la Goutha Orientale, en Syrie.

Votre opinion

Postez un commentaire