Marisol Touraine et Stéphane Le Foll le 28 septembre 2016 à la sortie du conseil des ministres.
 

A quelques exceptions près, les membres du gouvernement ont bien du mal à prendre position pour le candidat officiel de leur parti, Benoît Hamon, dont le programme est jugé trop à gauche.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

9 opinions
  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Hamon a fait une erreur colossale.
    Il a oublié que l'autre partie de son potentiel électorat est à sa droite : pas chez les écolo ou les communistes !!!

    Resultat : il a perdu son temps à de trouver essayer des accords (impossibles) avec sa gauche.
    Sa droite ... c'était plutôt 40% de son électorat, n'accepte pas ses "gamineries" de gauchistes et vont aller vers du plus sérieux : Macron !!!

    Hamon comme fillon manquent d'intelligence politique. Le potentiel pouvoir leur est monté à la tête. Ils se comportent tous les deux en "autiste" et savoure trop leur potentiel victoire.
    Les deux ont tout gâché ...

    C'est Macron qui va récupérer les déçus de Hamon, comme ceux qui n'accepte pas Fillon.
    Ceux qui veulent encore plus (+) de Fillon, eux iront chez Le Pen

  • martine.l
    martine.l     

    le socialisme vu par un professeur:
    nous allons mener une expérience du socialisme
    dans cette classe.

    A chaque contrôle, on fera la moyenne de toutes les notes et chacun recevra cette note.

    Ainsi personne ne ratera son contrôle et personne ne caracolera avec de très bonnes notes.

    Après le 1er contrôle, on fit la moyenne de la classe et tout le monde obtint un 13/20.

    Les élèves qui avaient travaillé dur n'étaient pas très heureux au contraire de ceux qui n'avaient rien fait et qui eux étaient ravis.

    A l'approche du 2ème contrôle, les élèves qui avaient peu travaillé en firent encore moins tandis que ceux qui s'étaient donné de la peine pour le 1er test décidèrent de lever le pied et de moins réviser.

    La moyenne de ce contrôle fut de 9/20! Personne n'était satisfait.
    Quand arriva le 3ème contrôle, la moyenne tomba à 5/20.

    Les notes ne remontèrent jamais alors que fusaient remarques acerbes, accusations et noms d'oiseaux dans une atmosphère épouvantable, où plus personne ne voulait faire quoi que ce soit si cela devait être au bénéfice de quelqu'un d'autre.

    A leur grande surprise, tous ratèrent leur examen final.

    Le professeur leur expliqua alors que le socialisme finit toujours mal car quand la récompense est importante, l'effort pour l'obtenir est tout aussi important tandis que si on confisque les récompenses, plus personne ne cherche ni n'essaie de réussir

  • Bibs69
    Bibs69     

    Ils savent que les carottes sont cuites avec Hamon, alors, ils vont discrètement aller chez Macron, mais sans que cela se sache trop

  • SuperContribuable
    SuperContribuable     

    Le principe d'une primaire n'est-il pas de supporter le candidat gagnant ??? Même entre eux, les socialistes ne sont pas honnêtes... Et Macron n'est pas mieux dans la mesure où il a bien grandi au PS qu'il a fui juste avant la débâcle. Quel manque d'honneur !!!
    Vivement le mois de mai...

  • norton_13
    norton_13     

    BUG ou CENSURE ?

  • jmm450
    jmm450     

    ils sont surtout en train de réfléchir pour créer un autre parti en évinçant Hamon et ses copains frondeurs qui resteront au parti socialiste en passant de roe à rouge pourpre.

  • LAVRAIEVERITE
    LAVRAIEVERITE     

    ils sont traumatisés par le 21 avril donc vont choisir macron au final..

  • LAVRAIEVERITE
    LAVRAIEVERITE     

    hamon doit les mettre devant leur responsabilité en leur donnant des missions...
    ils sont entrain de lui bousiller sa campagne de l'intérieur...

  • archidelacolo@gmail.com
    archidelacolo@gmail.com     

    Juste avant de basculer chez Macron, pour tenter de récupérer un maroquin ou une investiture au printemps !

Votre réponse
Postez un commentaire