BFMTV
Sondages

Mélenchon favori d'une éventuelle primaire à gauche selon un sondage

Jean-Luc Mélenchon tient la corde à gauche.

Jean-Luc Mélenchon tient la corde à gauche. - Alain Jocard - AFP

Opposé à l'idée d'une primaire à gauche, Jean-Luc Mélenchon est pourtant en tête des sondages chez les sympathisants de gauche. Devant François Hollande.

Jean-Luc Mélenchon sera-t-il le candidat des gauches en 2017? Selon un sondage réalisé par l'institut TNS Sofres-One Point pour RTL, Le Figaro et LCI, l'ancien candidat du Front de gauche à la présidentielle de 2012 est en tête des préférences des sympathisants de gauche.

Mélenchon premier devant Hollande

Premier enseignement de ce sondage, les sympathisants de gauche sont majoritairement favorable à la tenue d'une primaire pour choisir le candidat de la gauche en 2017. 86% des sondés souhaitent voter dans le courant de l'année 2016 pour désigner leur leader.

Et celui-ci pourrait bien être Jean-Luc Mélenchon. 35% des personnes interrogées citent ainsi Jean-Luc Mélenchon parmi les meilleurs candidats possible à une primaire, et 21% le placent en première position. Il devance largement Manuel Valls, que 12% des sondés voient favori, Emmanuel Macron et François Hollande fermant le quatuor de tête avec 11% d'opinions favorables.

Au PS, Hollande et Valls en tête

Auprès des sympathisants du PS cette fois, la tendance se renverse complètement. François Hollande, Manuel Valls et Emmanuel Macron arrivent largement en tête au classement des favoris, avec respectivement 21, 18 et 16% de bonnes opinions. Le Premier ministre et le ministre de l'économie sont également premiers du classement dans un cas de figure où François Hollande ne serait pas candidat.

Reste à savoir si une primaire sera tenue à gauche. Jean-Luc Mélenchon s'est toujours opposé à l'idée de cet avant-premier tour, refusant de soutenir n'importe quel vainqueur s'il n'était pas choisi lui-même. François Hollande ne cache quant à lui plus ses intentions présidentielles, mais hésite encore sur le sort à réserver à cette élection interne à la gauche.

P.A.