BFMTV

Européennes: LaREM et le RN toujours en tête des intentions de vote, la "liste gilets jaunes" s'effrite

Les députés du Parlement européen en session plénière à Strasbourg le 13 février 2019.

Les députés du Parlement européen en session plénière à Strasbourg le 13 février 2019. - FREDERICK FLORIN / AFP

Selon un sondage réalisé par l'Ifop, l'hypothétique liste constituée de gilets jaunes ne recueillerait plus que 3% des suffrages.

Visiblement, les gilets jaunes se seront politisés à grand coût. Dans un sondage réalisé mardi par l'institut Ifop pour Paris Match, CNews et Sud Radio, La République en marche et le Rassemblement national demeurent largement en tête des intentions de vote pour les élections européennes.

D'après l'enquête, le mouvement présidentiel recueillerait 24% des voix, suivi du RN avec 20%. Créditée de 7,5% début janvier, l'hypothétique liste estampillée "gilets jaunes" ne recueillerait plus que 3% si le scrutin avait lieu dimanche. Cela représente une perte de 4,5 points en l'espace d'un mois.

EELV dépasse LFI

Pis, la constitution d'une telle liste (le sondage ne précise pas par qui elle serait incarnée) ne modifierait en rien le rapport de forces entre LaREM et le parti de Marine Le Pen. 

Dans l'hypothèse sans liste se réclamant des gilets jaunes, celle de LaREM gagne un point (par rapport à la précédente enquête) avec 24% d'intentions de vote et creuse l'écart avec celle du RN, qui en perd un à 20%.

En troisième position, la liste Les Républicains plafonne à 10% (stable ou stagnante, selon les points de vue). Elle est talonnée par celle d'Europe Écologie-Les Verts, qui prend 2,5 points pour s'établir à 9%. La France insoumise, avec 7,5% d'intentions de vote, perd 2 points et ne capitalise pas sur son soutien aux gilets jaunes, contrairement au RN.

Dupont-Aignan baisse, le PS monte

Autre phénomène intéressant, le Parti socialiste retrouve son socle (certes très réduit) de la présidentielle avec 6%, grâce à 2 points pris par rapport à janvier.

La formation d'Olivier Faure se retrouve à égalité avec Debout la France, qui perd 1,5 point et retombe à 6%, et ce alors que Nicolas Dupont-Aignan avait initialement profité de la crise des gilets jaunes. 

Viennent ensuite les listes Génération.s (3,5%, +1), du Parti communiste (3%, +0,5%), de l'UDI (2%, -1,5), du mouvement Résistons! de Jean Lassalle (2%, -1) et des Patriotes (1,5, stable).

Avec ou sans gilets jaunes, LaREM et RN en tête

Dans l'hypothèse de la participation d'une liste "gilets jaunes", la liste LaREM gagne également un point (par rapport à début janvier) à 24%, mais celle du RN progresse de 1,5 point à 20%.

Viennent ensuite les listes LR (10%, stable), EELV (8,5%, +2), LFI (7%, stable), PS (6%, +1,5) et Debout la France (6%, stable). Génération.s recueillerait 3,5% (+1) et la liste UDI 2,5% (-1). Résistons est à 1,5% (-0,5) et Les Patriotes sont à 1% (-0,5).

Jules Pecnard avec AFP