Edouard Philippe et Emmanuel Macron en février 2016.
 

Dans un nouveau sondage Ifop-Fiducial, le président de la République et le premier ministre retrouvent un niveau de popularité comparable à celui d'avant l'affaire Benalla et la crise des gilets jaunes.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire