BFMTV

Sondage: le FN en perte de vitesse avant les municipales

-

- - -

En outre, le sondage montre que 70% des sondés se prononceront les 23 et 30 mars sur des enjeux locaux plutôt que pour soutenir ou sanctionner le président de la République.

32% des électeurs souhaitent la victoire d'une liste de droite ou du centre-droit dans leur commune aux municipales, 31% d'une liste de gauche et 14% un succès du Front national, selon un sondage BVA pour Les Echos et Aviva publié dimanche.

En novembre le même institut BVA, pour d'autres commanditaires, avait mesuré des souhaits de victoire qui se portaient autant sur la droite que sur la gauche (29% des deux côtés), tandis que le FN était trois points au-dessus, à 17%.

Les "enjeux locaux" prioritaires

Dans le détail, en janvier, 6% des sondés souhaitent la victoire d'une liste d'"extrême gauche", Parti de gauche et PCF malgré l'absence d'accrod entre les deux, et 25% celle d'une liste du Parti socialiste et de ses alliés. L'ensemble pèse 31%.

En outre, 10% penchent pour une liste du MoDem ou de l'UDI et 22% pour une de l'UMP, soit un total de 32%. 14% souhaitent le succès d'une liste FN, tandis que 21% répondent "une autre liste" et que 2% ne se prononcent pas, précise l'étude.

Le sondage montre aussi que 70% des sondés se prononceront les 23 et 30 mars sur des enjeux locaux (ils étaient 66% en novembre) plutôt que pour soutenir ou sanctionner le président de la République.

Le désir d'alternance pas majoritaire

En outre, parmi ceux qui expriment une préférence partisane, le désir d'alternance est plus faible que celui de reconduire le même bord politique. Le souhait de reconduction s'affiche à 46% dans les villes de gauche, à 47% dans celles gérées par la droite.

A noter que le désir d'alternance est quand même légèrement plus fort dans les communes dirigées par la gauche (36% contre 34% dans celles dirigées par la droite).

Enfin dans les communes dirigées par la droite, le souhait de succès d'une liste Front national est à 19% contre 26% en novembre.

|||>> Municipales : qui souhaitez-vous voir gagner dans votre commune?

La rédaction