BFMTV

Sondage BFMTV - 69% des Français estiment qu'Emmanuel Macron ne sera pas réélu en 2022

Emmanuel Macron à l'Elysée, le 21 janvier 2020

Emmanuel Macron à l'Elysée, le 21 janvier 2020 - AFP - Yoan Valat

61% des personnes interrogées estiment par ailleurs que le président de la République devrait prendre en compte la contestation de la réforme des retraites et retirer le projet.

Ce n'est pas une nouveauté, mais la cote de popularité d'Emmanuel Macron n'est pas au beau fixe, indique notre dernier sondage réalisé par l'institut Elabe pour BFMTV et publié ce mercredi.

Ainsi, selon cette étude, 61% des personnes interrogées estiment que la contestation actuelle de la réforme des retraites devrait être davantage prise en compte par le chef de l'État et qu'il devrait retirer ce projet, alors qu'il doit être présenté en conseil des ministres vendredi.

"À l'inverse, 39% estiment qu'il a raison de faire cette réforme et qu'elle était dans son programme. C'est notamment le cas des retraités et des cadres", développe Elabe.

Au sujet de cette réforme, Emmanuel Macron est soutenu par 74% de ses électeurs du premier tour de la présidentielle de 2017 interrogés et 62% de ceux de François Fillon.

L'opinion en direct du 22 janvier 2020.
L'opinion en direct du 22 janvier 2020. © Elabe pour BFMTV

Une hausse des déçus de Macron

La proportion des Français déçus de l'action d'Emmanuel Macron à la tête de l'État est sensiblement la même que ceux qui souhaiteraient voir le retrait de la réforme des retraites. 

Selon notre sondage, 62% d'entre eux se déclarent déçus, 14% jugent son action satisfaisante et 24% lui accordent le bénéfice du doute en estimant qu'il est prématuré de se prononcer sur ce point-là. Un chiffre en hausse, qui "s'observe auprès de l'ensemble des catégories de populations, hormis chez les cadres et les retraités".

Une différence notable sur cette même question s'établit aussi selon le niveau de revenus des personnes interrogées. 54% des déçus seraient des personnes sans problèmes financiers notables alors qu'ils sont 72% parmi ceux qui subissent des fins de mois difficiles.

D'un point de vue politique, le taux de "déçus" est plus fort parmi les électeurs de Marine Le Pen (80%), de Jean-Luc Mélenchon (77%) et de Benoît Hamon (78%). Parmi les votants en faveur de François Fillon, on constate une augmentation de 12%, et le taux s'établit désormais à 54%.

L'opinion en direct du 22 janvier 2020.
L'opinion en direct du 22 janvier 2020. © Elabe pour BFMTV

Selon les conclusions d'Elabe, un double mouvement transparaît de cette enquête d'opinion:

"Un basculement du positif vers le négatif d'une petite partie des électorats d'Emmanuel Macron et de François Fillon et en parallèle, un durcissement des opinions négatives (...) auprès de nombreuses catégories de population, et notamment des classes moyennes et des classes populaires".

7 Français sur 10 estiment que Macron ne sera pas réélu

Emmanuel Macron vient tout juste de basculer dans la deuxième moitié de son quinquennat. Sera-t-il candidat à sa réélection en 2022? Pour l'heure, ses intentions ne sont pas connues.

Mais à deux ans et trois mois de l'échéance présidentielle, 69% des personnes interrogées par Elabe estiment que le chef de l'État ne serait pas réélu s'il se présentait de nouveau. Ils sont 31% à l'inverse à penser qu'Emmanuel Macron serait réélu.

Parmi ceux qui jugent que ce dernier ne pourrait pas rempiler pas pour un second mandat, Elabe note une progression de 13% de la proportion de personnes ayant répondu "certainement pas" à cette question. Leur taux s'établit à 32%.

L'enquête a été réalisée par Internet les 21 et 22 janvier 2020 sur un échantillon représentatif de 1002 personnes. L'échantillon a été composé selon la méthode des quotas.

Clarisse Martin