Emmanuel Macron
 

Emmanuel Macron refuse de voir une "cohérence" entre les différents mouvements sociaux du printemps. Affirmant "entendre toutes ces colères", il a cependant récusé la légitimité de certains de ces "mécontentements". 

Votre opinion

Postez un commentaire