BFMTV

Senior advisor pour un fond d'investissement: le nouveau monde de François Fillon

BFMTV

François Fillon sera interviewé ce jeudi soir lors d'une émission de France 2, trois semaines avant l'ouverture de son procès. Il a cependant renoncé à la politique depuis sa défaite à la présidentielle pour embrasser le monde des affaires.

"Qu'est-ce que vous venez faire là?" L'accueil réservé à François Fillon par l'un des cadres de la société, cité ici par L'Express, au moment de sa présentation aux collaborateurs de Tikehau Capital, fond d'investissement qui l'emploie depuis septembre 2017, a pu être un peu frisquet. "Il a joué profil bas et n'a pas tardé à être accepté", a cependant affirmé à l'hebdomadaire l'un des responsables du groupe. Deux clients de Tikehau Capital n'ont pas voulu s'y faire en revanche, rompant immédiatement leur contrat. 

"Il a tourné la page" 

Il faut dire que, même dans ce haut-lieu de la finance où le programme économique très libéral qu'il a porté lors de sa dernière présidentielle n'a pas dû faire tomber grand-monde de sa chaise, l'image de François Fillon avait quelque chose d'écorné au sortir de cette campagne électorale troublée.

La tempête judiciaire et médiatique soulevée par les emplois présumés fictifs de son épouse Pénélope et les costumes offerts par l'avocat franco-libanais Robert Bourgi a d'abord plombé sa tentative, l'a poussé vers la défaite, avant, pour le premier volet en tout cas, de lui valoir une comparution devant le tribunal correctionnel de Paris. Du 24 février prochain au 11 mars, il y sera jugé pour détournement de fonds publics, complicité et recel de ce délit, complicité et recel d’abus de biens sociaux, et manquement aux obligations déclaratives de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. Un événement toutefois précédé d'une invitation à l'émission de France 2 Vous avez la parole où il interviendra ce jeudi soir. 

Personne ne voit dans cette sortie vespérale sous les yeux des Français un premier jalon sur le chemin d'un retour au pays: la politique. Interrogé par l'AFP, son ami Bruno Retailleau, patron du groupe Les Républicains au Sénat, le dit aussi bien que les autres: "Il a tourné la page. (...) François Fillon a été mis devant le tribunal médiatique, il ne s'agit pas de régler des comptes, mais de s'expliquer devant les Français."

Partout sauf en France 

La nouvelle histoire de l'ancien chef du gouvernement et son avenir immédiat s'écrivent donc au neuvième étage de l'immeuble, décrit ici par Le Monde, dévolu aux activités de Tikehau Capital où il officie en tant que senior advisor. Le quotidien du soir sort le livre de compte, et son inventaire impressionne: coté en bourse, le groupe représente trois milliards d'euros et représente 24 milliards d'actifs de par le monde.

Une ouverture à l'international qui permet seule l'emploi de François Fillon au sein de Tikehau Capital, introduit par la communicante Anne Méaux: "On a fait attention à ne pas trop l'utiliser en France, compte tenu des circonstances", a ainsi reconnu l'un des dirigeants auprès de L'Express

Car, si François Fillon continue de se rendre dans son manoir de Solesmes dans la Sarthe, et à sillonner l'Hexagone pour s'adonner à sa passion pour les sports mécaniques, il multiplie désormais les voyages pour essayer de dégoter des investisseurs. Au moment même où Notre-Dame de Paris brûlait, il était à Beyrouth (partageant même, selon Le Monde, un vol avec Robert Bourgi sans le croiser cependant), en octobre 2019, il était à Milan, conférant avec des patrons de l'industrie automobile.

Il a aussi intégré l'Italien Enrico Letta, lui aussi ancien Premier ministre, dans la création de l'International Advisory Board (une sorte de congrès réunissant de temps à autres les nouveaux pairs de François Fillon). C'est bien sûr cet entregent que Tikehau Capital a voulu s'arroger en attirant l'ex-homme politique en son sein. "M. Fillon apporte son expérience, ses connexions, sa connaissance du tissu économique et son envergure internationale", a déclaré la société au Monde.

"J'ai mes week-ends" 

Un planning serré qui, apparemment, ménage tout de même des plages de loisirs à l'ancien champion du rigorisme économique. "Tu sais, maintenant, j’ai mes week-ends", a-t-il glissé lors d'un déjeuner parisien au député Les Républicains élu dans le Bas-Rhin, Patrick Hetzel selon Le Monde.

Après l'avoir vu dans les jardins du Cercle Interallié en juillet 2018 à l'occasion des 30 ans de la société d'Anne Méaux, un invité de cette soirée estivale a remarqué auprès de ce média: "Il a choisi de faire de l’argent dans le privé. Ce qu’il a fait à la droite ne semble pas l’empêcher de dormir". 

Robin Verner