× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Ségolène Royal, le 6 juin 2016.
 

Reconnaissant que le retour à la normale "prendra du temps", la ministre de l'Environnement est revenue, ce lundi, sur BFMTV, sur la décrue de la Seine et de ses affluents, "amorcée partout", et mis en garde contre les risques qu'elle peut entraîner, notamment en termes de pollution. 

Votre opinion

Postez un commentaire

12 opinions
  • Ctp
    Ctp     

    Une promesse de tenue après la pluie il fera beau.
    Un avantage à son entrée.au gouvernement elle.n est plus à la région ! (petit chauvinisme local)
    Quand même entre elle et François les enfant doivent avoir la langue de Pinochio

  • 109600
    109600     

    Elle aussi, elle est sortie de son lit à l'Elysée?

  • 109600
    109600     

    Payée plus de 10 000 euros par mois pour nous dire deux choses:
    L'eau ça mouille et après ça sèche.
    Les contribuables apprécieront.

  • coolsvp
    coolsvp     

    L' eusses tu crue ? Qui l'eut crue...c'est cru...

  • Monsanto
    Monsanto      

    Elle dit en bref que s'il pleut pas il fera beau
    Quel beau couple ce devait être avec François et quel langage de sourd
    Ségolène tu prends l eau
    Une tempête peut en cacher une autre en 2017

  • Dvlt85
    Dvlt85     

    Elle a oublié après la pluie le beau temps !!!! Le calme après la tempête !!!!!

  • fassi49
    fassi49      

    Stupéfiante ! Elle parvient encore à m'étonner par la profondeur de ses propos ! Le coup des sirènes était un trait de génie dans son genre !

  • Trublion33
    Trublion33     

    J'en rajoute : après le délirant ( mais pas marrant) quinquennat socialiste, le retour à la normale fera du bien !
    STOp lE DéLire !!!!!!

  • Observateurattentif
    Observateurattentif     

    Brillante comme toujours

  • marco3340
    marco3340     

    Les inondations ont conduit à des dizaines d'expropriations en Charente Maritime en 2010.
    Aujourd'hui, ce sont des dizaines de villages qui ont les pieds dans l'eau.
    Une autoroute est aussi , semble t'il construite en zone inondable.
    Faudra t'il se résoudre à vivre avec ces inondations ou déclarer toutes les zones inondées inhabitables et expropriables y compris l'autoroute A10?

Lire la suite des opinions (12)

Votre réponse
Postez un commentaire