BFMTV

Ségolène Royal: "La démocratie représentative ne suffit pas"

Ségolène Royal s'est clairement prononcée en faveur du Référendum d'Initiative Citoyenne

Ségolène Royal s'est clairement prononcée en faveur du Référendum d'Initiative Citoyenne - Eric Piermont - AFP

Devenue la nouvelle revendication phare des gilets jaunes, la mise en place d'un RIC est discutée depuis samedi. L'ex-ministre de l'Environnement Ségolène Royal s'est clairement prononcée en sa faveur.

"Je crois qu’il est plus que temps de faire respirer notre démocratie, de la rendre plus transparente" déclare Ségolène Royal, ambassadrice pour les pôles arctique et antarctique, à propos du RIC (Référendum d'Initiative Citoyenne) dans Le Parisien ce lundi.

Après les revendications portées vers le pouvoir d'achat, les gilets jaunes mobilisés ce samedi ont diffusé un autre mot d'ordre: le RIC. Ce référendum vise à faciliter la consultation du peuple, sans associer le Parlement en amont.

"La démocratie représentative ne suffit pas"

"Les notable ou les parlementaires, députés ou sénateurs, pensent qu’ils ont le monopole de la représentation démocratique. Mais "la démocratie représentative ne suffit pas" assure Ségolène Royal. Défendant le RIC, l'ex-ministre de l'Environnement assure que "la démocratie participative ne s’oppose pas aux autres formes de démocraties, sociale ou représentative. Au contraire, elle les irrigue." 

Ségolène Royal explique dans Le Parisien qu'inclure des citoyens dans la prise de décision avait bien fonctionné en Poitou-Charentes, lorsqu'elle était à la tête de la région.

"Les citoyens ont le sentiment que les choses sont décidées unilatéralement, de façon opaque", alors que lorsqu'ils sont intégrés, "les solutions deviennent beaucoup mieux calibrées", selon elle.
Salomé Vincendon