BFMTV

Ségolène Royal devient ambassadrice pour les pôles arctique et antarctique

Ségolène Royal lors de la cérémonie d'ouverture de la COP22 en novembre 2016.

Ségolène Royal lors de la cérémonie d'ouverture de la COP22 en novembre 2016. - FADEL SENNA / AFP

L'ancienne candidate à l'Elysée avait été pressentie pour intégrer le gouvernement. Elle succède finalement à Michel Rocard à un poste créé en 2009.

Un temps pressentie pour faire partie du gouvernement, Ségolène Royal va finalement poursuivre son engagement en faveur de l'environnement en qualité d'ambassadrice pour les pôles arctique et antarctique. Interrogée par LCI lundi soir, l'ancienne candidate à l'Elysée a confirmé que ce poste lui avait été proposé par le chef de l'Etat, et qu'elle avait accepté la proposition. 

L'information avait été révélée par Le Canard enchaîné le 20 juin, elle est désormais officielle. Créé en 2009 par Nicolas Sarkozy, ce poste de responsable de négociation internationale avait été pensé sur mesure et confié à Michel Rocard. Depuis sa mort en 2016, le poste était resté vacant et avait été confié à des diplomates, précise LCI. 

C.V.