Ségolène Royal croit à l'inversion de la courbe du chômage avant 2014

Votre opinion

Postez un commentaire