Ségolène Royal, le 2 décembre, à Mexico.
 

Après la politique nationale, la carrière de Ségolène Royal prendra-t-elle une échelle internationale? La ministre de l'Ecologie se verrait bien aux Nations unies, à la tête du Programme pour le développement. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • kojiki
    kojiki     

    Cela suffit ses errements à tous les postes qu'elle occupe , que nous soyons representé , pourquoi pas , mais nous voulons etre fiers et ne pas avoir honte, je pense que son ambition premiére devrait etre la retraite , le monde politique y gagnerait et nous aussi .

  • iamagic
    iamagic     

    Vu les gaffes qu'elle fait, je dis qu'elle n' a ASOLUMENT pas sa place à l'international! Nulle à l'échelon national, qu'en serait- il à l'international? Déjà qu'à Cuba , elle a approuvé le régime de Fidel Castro!!! + la "bravitude"!! Non, franchement qu'elle retourne à ses fourneaux!

Votre réponse
Postez un commentaire