× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Nicolas Sarkozy a ironisé mardi sur la fermeture programmée de la centrale nucléaire de Fessenheim en demandant : "On a peur de quoi ? D'un tsunami sur le Rhin ?"
 

Au terme d'une matinée de travail de Les Républicains consacrée à l'environnement, à l'énergie et à la mer, Nicolas Sarkozy, patron du parti d'opposition, a joué ce mardi midi la carte du tout nucléaire, tout en s'opposant à la fermeture de la centrale de Fessenheim.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • HeyBaal
    HeyBaal     

    J'ai toujours pas compris pourquoi on peut dire "les socialistes" en parlant du parti mais que ça pose un tel problème de dire "les républicains".

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    J'ai toujours pas compris pourquoi on peut dire "les socialistes" en parlant du parti mais que ça pose un tel problème de dire "les républicains".

  • Luciole2
    Luciole2     

    Il a repris Buisson comme comme conseiller ou quoi ? ....

  • 52 MILLES
    52 MILLES     

    Pauvre Nicolas, il ne sait plus quoi raconter...
    Bon pas grave ....

    HeyBaal
    HeyBaal      (réponse à 52 MILLES)

    Bah disons que lui ne prétend pas être contre tout en soutenant la filière.

Votre réponse
Postez un commentaire