françois de rugy
 

Le président de l'Assemblée nationale est resté flou sur la dose de proportionnelle qu'il souhaite voir mise en place aux élections législatives. 

Votre opinion

Postez un commentaire