BFMTV

Robert Ménard veut maintenir son référendum sur la présence de migrants à Béziers

Robert Ménard, le maire de Béziers

Robert Ménard, le maire de Béziers - BFMTV

Robert Ménard, maire de Béziers, a l'intention de maintenir la consultation de ses concitoyens sur la présence de migrants dans la ville. La préfecture lui demande pourtant d'y renoncer.

Robert Ménard, le maire d'extrême-droite de Béziers, a annoncé ce 18 octobre son intention de maintenir son projet de référendum sur la présence de migrants dans la ville malgré les demandes de la préfecture de retirer la délibération controversée de l'ordre du jour du conseil municipal.

"S'il le faut, j'irai défendre le référendum"

"Pour aller jusqu'au bout des choses, je vais maintenir le référendum et j'irai moi-même le défendre s'il le faut contre l'Etat", a déclaré Robert Ménard lors d'une conférence de presse. Comme pour d'autres annonces polémiques, la préfecture de l'Hérault a demandé au maire de retirer la délibération en question, faute de quoi le texte sera attaqué devant le tribunal administratif. 

"Les conséquences de la politique migratoire de l'Etat arrivent dans ma ville qui va en subir les conséquences", a poursuivi Robert Ménard: "Non, je ne suis pas prêt à recevoir des migrants dans ma ville".

Une centaine de manifestants ont par ailleurs protesté aujourd'hui devant l'hôtel de ville de Béziers contre ce projet de délibération qui figure à l'ordre du jour du conseil municipal qui a débuté vers 18H00. "Plus jamais ça", "Migrants bienvenus, référendum non", pouvait-on notamment lire ou entendre dans cette manifestation organisée par SOS Racisme, le PCF ou encore Ensemble.

R.V. avec AFP