BFMTV

Retraites: Macron cristallise la colère

L’opposition à la réforme des retraites semble être à un carrefour. D’un côté, une mobilisation en nette baisse à la RATP et un trafic quasi normal. De l’autre, des actions coups de poing et une cible privilégiée: Emmanuel Macron. Ce lundi, un comité d’accueil très remonté l’attendait lors de sa visite à Versailles. Vendredi dernier c'était devant un théâtre parisien. Il y a un an lors de la crise des gilets jaunes, le président de la République était déjà ciblé par les manifestants.