BFMTV

Retraites: dans une tribune, des députés LaREM appellent le gouvernement à clarifier sa réforme

Pour ces parlementaires, la pierre d'achoppement est particulièrement la question de l'âge pivot. Ils demandent une clarification du projet de réforme.

Jusque dans les rangs de La République en marche (LaREM), le projet de réforme des retraites fait des remous. À la veille des traditionnels vœux présidentiels, alors que la grève bat son plein depuis le 5 décembre, 16 députés de la majorité appellent le gouvernement à mettre de l'eau dans son vin. Un texte, pas encore publié, que s'est procuré BFMTV.

"La réforme des retraites doit être clarifiée, tant dans son contenu que sur son objectif", écrivent les 15 députés LaREM et Matthieu Orphelin, ancien député du parti ayant quitté le groupe en continuant à siéger avec la majorité.

"L'âge pivot serait injuste socialement", écrivent également les parlementaires, identifiés comme appartenant à l'aile gauche du parti présidentiel. Plusieurs d'entre eux font également partie du collectif social-démocrate né au sein de LaREM au début de l'été 2019, comme Martine Wonner, Jean-François Cesarini ou encore Stella Dupont.

"Des solutions alternatives à l'âge pivot existent, faisons vivre le dialogue afin de parvenir à un consensus viable pour tous et ainsi mener à bien cette réforme importante", concluent les parlementaires.
"L'âge pivot à 64 ans pour tous n'est pas l'alpha et l'oméga pour financer le système de retraites, il y a des alternatives. On est tous pour une réforme à points et universelle il n'y a personne qui dit 'restons dans les régimes spéciaux, restons au système actuel'. Par contre, travailler plus encore une fois, il ne faut pas que ce soit uniforme mais que ça prenne en compte les parcours personnels de chacun et donc moduler cet âge d'équilibre suivant la pénibilité", a détaillé Jean-François Cesarini, député du Vaucluse, auprès de BFMTV.
Perrine Vasque avec Clarisse Martin