En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Manuel Valls le 02/12/16
 

Manuel Valls a salué la décision de François Hollande de ne pas briguer un second mandat, en évoquant son "émotion" ce vendredi lors d'un déplacement à Nancy. Il a également promis de défendre le bilan du chef de l'Etat. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • unique arthur
    unique arthur     

    On s'accordera un petit plaisir celui d'éjecter le petit coq

  • grincheux007
    grincheux007     

    Je ne dis pas renoncement, mais repentance d'Hollande. Valls ne peut que défendre le bilan car il a été ministre et 1er ministre de ce gouvernement. Macron, pareil, il a été conseiller économique d'Hollande et ministre de l'économie.

  • grincheux007
    grincheux007     

    Je ne dis pas renoncement, mais repentance d'Hollande. Valls ne peut que défendre le bilan car il a été ministre et 1er ministre de ce gouvernement. Macron, pareil, il a été conseiller économique d'Hollande et ministre de l'économie.

  • beaudolo
    beaudolo     

    Erreur:
    il faut lire: 600 000 chômeurs en plus depuis 2012
    merci de corriger BFM

  • beaudolo
    beaudolo     

    Le bilan du président? Voici un extrait!

    - le chômage , 60 000 chômeurs de plus depuis 2012
    -la dette ; 2000 Mds pratiquement égale à notre PIB
    - le déficit budgétaire : en moyenne plus de 4% sur 4,5 ans
    - notre tissu industriel: diminution de presque la moitié du nombre de nos entreprises (celles qui du PIB) nous sommes aujourd'hui au niveau de 1993
    - chute du secteur du bâtiment: grâce à la merveilleuse loi Alur (cécile duflot a dit qu'elle avait une vraie loi de gauche) les secteur du bâtiment est tombé à son niveau de 1995!
    Et enfin n'oublions pas cette merveilleuse justice fiscale:
    10% des contribuables paient 70% de l'IR et 1% de ces 10% en paient même 45%!

    Les chiffres de Bercy
    > Foyers fiscaux: 37,43 millions

    > Foyers imposables: 17,01 millions

    > Foyers non-imposables: 20,3 millions
    Chiffres 2015. Source: rapport DGFiP

    Et il y en aurait encore beaucoup à dire mais c'est pour une autre fois!
    Alors il est bon ce bilan comme nous l'a dit Pépère jeudi soir?

  • grincheux007
    grincheux007     

    Renoncement ou Repentance ?

Votre réponse
Postez un commentaire