En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Réformes 2018: l'assurance chômage, la formation et l'apprentissage priorités des Français

Édouard Philippe et Emmanuel Macron
 

Plusieurs réformes figurent parmi les priorités des Français pour cette nouvelle année. L'une d'entre elles fait l'unanimité, selon un sondage Elabe "L'opinion en direct" pour BFMTV publié ce lundi. 

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

5 opinions
  • Jvem
    Jvem     

    Créations d'emplois : on passe enfin du précaire aux CDI...à lire ce jour dans la Tribune..."Bonne nouvelle, la France créée à nouveau massivement des emplois. La pente de la courbe ne trompe pas, l'accélération des effectifs salariés est impressionnante depuis 2015 avec plus de 600.000 créations nettes. La barre des 25 millions de salariés est franchie, record historique"....

  • beaudolo
    beaudolo     

    "extension des droits au chômage aux indépendants et aux démissionnaires.", à mon avis là on va dans le mauvais sens. On fait exactement l'inverse de ce qu'a fait l'Allemagne en 2008 et elle s'en est très bien sortie!

  • Janus Vd
    Janus Vd     

    Les vœux de sa Sérénissime suffisance en son palais.

    Aucun suspense contrairement à ce que la pressaille avait annoncé, en revanche logorrhée a éructé 18 minutes, banalités soporifiques et creuses. « J’écouterai, je respecterai, je ferai (…) 2018 sera à mes yeux la cohésion de la nation (…) demandez-vous chaque matin ce que vous pouvez faire pour votre pays (…) je veux miser sur la fraternité (…) J’ai besoin de votre engagement. (…) J’ai besoin de vous, blablabla », dixit sa « Saigneurie » en son palais qui a sorti son violon pour jouer sur la corde sensible de ceux qui ne sont rien, SON PEUPLE, avec en gros plan, le tableau « fraternité ».
    Sa définition de lui-même : mégalo impuissant ! Je m’aime admirez-moi JE JE JE JE
    La publicité mensongère, matière dans laquelle il excelle le mieux. Demander aux autres de FAIRE à sa place alors que Jupiteux ne FAIT que pour lui ! L’épiphanie, il y aura une couronne, il nous annonce la venue d’un an pire, il pourra se couronner tout seul, couronne de pacotille pour un « président » de pacotille, l’Empereur Vespasien…
    « Pipi de chat et en même temps poudre de perlimpinpin », le macronisme se paie uniquement de mots, ça fait « intello » : « Grammaire de la paix » concernant le terrorisme, « colloque intime » à propos de notre relation avec l’Allemagne, « socle de notre imaginaire » au sujet de la culture française. Ah, le verbe FAIRE qu’il agite à toutes les sauces sans rien faire, juste brasser de l’air qui pour lui est déjà « faire ». Il a fait lors de ses voeux, un navet. Il s’aime tellement Narcisse qu’il ne fait que parler de lui, il adore s’écouter. Son horizon ? Son nombril, il fait du footing autour. Monologue amphigourique. « Permettre non pas d’adapter notre pays aux changements du monde, mais lui permettre d’être ce qu’il est ». Comme l’aveu, lors de ces vœux, d’une permanence de l’identité française qu’il niait, lui qui veut dissoudre la France dans l’Europe et le mondialisme !
    Mégalo impuissant, tout va bien je suis le meilleur le plus beau faut me suivre faut me croire c’est pour votre bien J’ai enrichi mes amis et vais continuer à appauvrir les Français
    Ah, la belle fumisterie de la suppression de la Taxe d’Habitation… Pourquoi 2020 ? Ce n’est qu’électoraliste ! Cet argent sera ponctionné autrement, avec de nouvelles taxes, surtaxes, taxes sur la taxe, ou encore de nouveaux impôts, afin de remplacer la taxe d’habitation pour pouvoir tenir sa promesse de compenser à l’euro près le remboursement auprès des villes et encore, son pseudo-remboursement ne durera pas. Rien n’est gratuit surtout en Économie. Donc nous payerons, d’une autre façon et même plus certainement ! Et dire qu’il y a des gens qui se réjouissent de ça, affligeant ! Autres exemples : la CSG, 1,7 point ce lundi 1er janvier. C’est une augmentation de plus de 20 %. C’est un gigantesque effort que les ménages vont faire en plus de la ponction de 4.8 milliards ! Pour résumer ; des hausses tous azimuts dans tous les domaines. Le Gaz + 6.9%, les mutuelles + 5%, le forfait hospitalier + 15%, le carburant + 12%, la carte grise + 15%, le péage routier + 1.3%, les contrôles techniques + 23%, etc.
    Sa promesse de l’augmentation du pouvoir d’achat ? Vous pouvez vous asseoir dessus !
    Sa promesse que « plus personne ne dormira dans les rues » ? Aucune mesure sérieuse n’a été prise dans ce sens, du cynisme ! Malgré tout ce que ce tartuffe fait subir aux Français on constate que les économies « prévues » par ce gouvernement de menteurs sont survendues et peu fiables dans le budget 2018 et leur programmation jusqu’en 2022. Le plus important : le gouvernement a usé d’une tactique classique pour gonfler les économies promises, celle d’une surévaluation implicite de la hausse mécanique des dépenses. Grâce à cela, il affiche 46,4 milliards d’économies… sauf que celles-ci sont, en quelque sorte, virtuelles. Si la trajectoire des dépenses n’est pas réorientée, PtitMacron n’aura réellement économisé que 37,6 milliards d’ici 2022, malgré l’austérité qu’il impose. À l’époque les objectifs étaient de 20 milliards d’économies en 2018, 38 en 2019, 58 en 2020, 71 en 2021 et 80 en 2022. Fin 2017, tout a été revu à la baisse puisque les économies attendues en 2018 sont désormais de 14 milliards, 26 en 2019, 42 en 2020, 60 en 2021 et 80 soi-disant en 2022 pour respecter la promesse. Plus elles s’éloignent, plus la réalisation de ces économies est improbable. Une présentation trompeuse, car avec une révision du PIB à la hausse +1,9% en 2017 et un acquis de croissance de 1,7% en 2018, la dépense publique va baisser et des économies supplémentaires apparaître mécaniquement sans avoir à économiser plus en euros courants….
    Comme les « économies prévues » par ce gouvernement

    vauban
    vauban      (réponse à Janus Vd)

    un tissus de mensonges !!!!!

  • Delisa
    Delisa     

    C'est en effet une priorité nationale. La pression est forte, beaucoup attendent que le gouvernenemt fasse ce que tous les autres gouvernements ont mis sous le tapis à grand renfort de démagogie et de mesures bidons. Les vents contraires, tels que les syndicats patronaux et salariaux, les régions sont vent debout pour protéger la manne financière qu'ils veulent garder sous leur giron.

  • stef945
    stef945     

    Enfin je suis d’accord avec ce qui a était dit j’ai plus de 40 ans et je n’arrive toujours pas a retrouvé un emplois, par contre les jeunes eu trouvé plus facilement un emplois, alors ce serait bien un emplois pour tout âge et formation.

Votre réponse
Postez un commentaire