de Rugy
 

Le président LREM de l'Assemblée nationale François de Rugy a assuré ce lundi que le gouvernement "se donnait les moyens" de lutter contre la radicalisation. 1.800 personnes dédiées au renseignement vont notamment être recrutées d'ici cinq ans a-t-il souligné.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire