Le ministre de l'Intérieur à l'Assemblée nationale. (illustration)
 

Le ministre de l'Intérieur affirme ce samedi que 20 expulsions d'étrangers radicalisés en situation régulière ont "déjà" eu lieu. Le ministre juge en outre qu'incarcérer les fichés S était "impossible".

Votre opinion

Postez un commentaire