× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
French right-wing Les Republicains (LR) party MP and candidate for LR party's primary for the 2017 presidential elections Bruno Le Maire talks on the phone upon his arrival at the Saint-Charles train station on November 4, 2016 in Marseille, southern France, prior to a political meeting. 
BERTRAND LANGLOIS / AFP
 

Bruno Le Maire, qui ne cache pas sa volonté de travailler avec Emmanuel Macron, réunit ses troupes ce mardi à l'Assemblée nationale. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • msnb
    msnb     

    La République En Marche serait un parti qui fait de la politique autrement ?? c'est absolument faux, ils font exactement la même chose que les autres partis. ils ont commencé les combines, les stratégies pour abattre untel, pour récupérer le maximum de voix pour les législatives. Ce ne sera que stratégie; le rassemblement ils s'en fichent, ils veulent récupérer des LR uniquement pour comme ils le disent faire exploser ce parti. les marchandages ont déjà commencé comme cela se passait auparavant !!!!!!!!!!

  • Tinie
    Tinie     

    Mais tous les opportunistes sont compatibles. Et dans le milieu politique ils sont "légion".
    Il faut dire que la place est tellement bonne à prendre...

  • vauban
    vauban     

    de toutes façons, le LR va faire boummmmmmmmmm
    il n'en restera que des débris.

  • Alpes et lac
    Alpes et lac     

    TOUS ceux qui démissionnent du LR sont compatibles avec Macron,

    ... s'ils sont de la gauche des LR.

    Et ... avec Marine s'ils sont à la droite. (Cioffi en est un exemple)

    vauban
    vauban      (réponse à Alpes et lac)

    Wauquiez ? celui là a déjà un pied au FN et Baroin ne le vire pas des LR

    Et maintenant ?
    Et maintenant ?      (réponse à vauban)

    en effet les LR doivent choisir entre
    - soit au FN (Ciotti est un exemple)
    - soit avec le président Macron.
    Baroin aura à choisir ... NKM, Pecresse également.


    Idem pour le PS : Mélenchon ou Macron.

    Les LR et PS ne seront plus que des petits partis.
    Les résidus prendront leur retraite politique (Fillon & cie tout comme Cambadelis et autres apparatchiks) ou seront réduits à être des ringards pathétiques.

Votre réponse
Postez un commentaire