× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Vincent Peillon, candidate for the left-wing primary ahead of the presidential elections, attends a meeting during a visit at the Delta Meca company, in Coueron near Nantes, western France, on January 16, 2017. 
JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
 

Alors que l'éventualité d'un ralliement entre le vainqueur de la primaire et Emmanuel Macron fait son chemin, Eduardo Rihan Cypel, proche de Vincent Peillon, n'écarte pas cette idée, pour gagner la présidentielle. 

Votre opinion

Postez un commentaire

7 opinions
  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Orillon en bon opportuniste de métier voit un coup d'avance sur les autres.
    Il joue Macron gagnant et "se rapproche"
    ... normal !
    Peillon est meilleur que les sondages : suivez ses soutiens et vous devinerez avant tout le monde qui sera le gagnant.

    Pour le moment c'est Macron

  • Bibs69
    Bibs69     

    Il faut bien vivre

  • Bibs69
    Bibs69     

    Il faut bien vivre

  • stef945
    stef945     

    Il monte il monte dans les sondages comme avait fait Mr jupé ou Mr Sarkozy et on a vu le résultat mois je dit attention à une bulle mediatique

  • Thierry77144
    Thierry77144     

    Ca c'est de la fidélité et des convictions ! Ils sont vraiment prêts à tous les compromis et tous les renoncements pour une place.

  • Et maintenant ?
    Et maintenant ?     

    Cherche un job ???

    Pfff Peillon est un Hollande bis.
    Un opportuniste

    Macron doit y arriver "seul" (comme la cote de bœuf, normalement prévue pour deux, certains exceptionnellement y arrivent seuls)

    Si c'est pas pour cette fois ce sera pour 2022. Qu'il fasse ses preuves aux législatives et dans les régions.

  • beaudolo
    beaudolo     

    En politique il n'y a pas d'amis, pas d'éthique, tout est permis pour avoir une "gache" et si possible bien payée! Regardez le sidérurgiste Martin !!!!!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire