× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Anne Hidalgo et Valérie Pécresse.
 

Depuis le début du pic de pollution en Ile-de-France, les dissensions se font sentir entre Anne Hidalgo à la mairie de Paris et Valérie Pécresse à la tête de la région. La lutte contre la pollution et la place de la voiture sont devenus des points d'opposition récurrents entre les deux élues.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • wagner
    wagner     

    ça manque de spécialistes pour avoir des avis valables, et pas des verts ou des élues qui parlent d'un sujet qu'ils ne maitrisent pas, dire que le tout électrique est possible ils n'ont pas compris qu'il faut produire de l'électricité, et que au bout de 200 km de ville vous attendez 4 heures pour recharger, autre question le 19(0) sur ma plaque c'est paire ?????

  • decapeur
    decapeur     

    Non c'est pas vrai , elles ne sont pas d'accord ? étonnant non !!!!!

  • PaulOrtais
    PaulOrtais     

    Du bruit pour masquer l'inaction. C'est vrai que ces dames ne disposent pas de techniques de remplacement... enfin, quand on veut leur en montrer, il y a un écart de 180° entre le discours et la réalité.
    Dans notre action pour informer les collectivités Françaises sur la disponibilité de solutions de transport urbain capables de résoudre le problème en remplaçant fonctionnellement l'automobile (VL/PL) par des techniques peu coûteuses et très efficaces (voir aida-sea.fr/transport-urbain) on a les réactions suivantes
    - cabinet de M. Najdowski à la mairie de Paris : "des problèmes e circulation à Paris ? Non, vraiment, il n'y en a pas" (2016)
    - tentatives de simplement rencontrer la Région : blocage total.
    On travaille en Inde, au Canada, là où la féodalité est moins bloquante. Sachons qui remercier pour nos poumons en attendant.

  • PaulOrtais
    PaulOrtais     

    Du bruit pour masquer l'inaction. C'est vrai que ces dames ne disposent pas de techniques de remplacement... enfin, quand on veut leur en montrer, il y a un écart de 180° entre le discours et la réalité.
    Dans notre action pour informer les collectivités Françaises sur la disponibilité de solutions de transport urbain capables de résoudre le problème en remplaçant fonctionnellement l'automobile (VL/PL) par des techniques peu coûteuses et très efficaces (voir aida-sea.fr/transport-urbain) on a les réactions suivantes
    - cabinet de M. Najdowski à la mairie de Paris : "des problèmes e circulation à Paris ? Non, vraiment, il n'y en a pas" (2016)
    - tentatives de simplement rencontrer la Région : blocage total.
    On travaille en Inde, au Canada, là où la féodalité est moins bloquante. Sachons qui remercier pour nos poumons en attendant.

Votre réponse
Postez un commentaire