French right-wing Les Republicains (LR) party member of parliament Francois Fillon attends a session of questions to the government at the French National Assembly on February 2, 2016 in Paris
 

François Fillon a multiplié samedi les attaques à l’encontre du gouvernement Hollande, déserté par plusieurs ministres, mais aussi contre Nicolas Sarkozy, son opposant dans la course à la primaire. Niant toute "déloyauté" envers l'ancien chef de l'Etat alors qu'il était son Premier ministre, il a aussi confié avoir "parfois serré les dents".

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • sasha75
    sasha75     

    C'est bien BFM ... apparemment vous n'avez rien à dire sur les propositions de son programme .. aucune critique donc c'est qu'elles vous conviendraient mais je suis étonnée que réclamer de l'éthique à la tête de l’État, ne pas vouloir copier le FN et rester loyal envers le chef de l'Etat même en serrant les dents en cas de désaccord, vous résumiez tout ceci à des attaques contre Sarkozy ...

Votre réponse
Postez un commentaire