Nicolas Sarkozy et Edouard Philippe, le 26 mai 2015 au Havre.
 

Le nouveau Premier ministre d’Emmanuel Macron n’est pas seulement l’un des plus fidèles juppéistes. Il a aussi été un temps très antisarkozyste.

Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

Newsletter Politique

A lire aussi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire