Proposition de loi antifessée: “Cette fois-ci, c’est la bonne”

La députée MoDem Maud Petit à l'Assemblée nationale, le 4 avril 2018
 

Souvent promise, jamais adoptée, la loi contre les violences éducatives ordinaires pourrait être enfin votée le 29 novembre à l’Assemblée nationale.

Votre opinion

Postez un commentaire