Dominique Bussereau (LR) en août 2017 à Paris. - Georges Gobet - AFP
 

Le président bientôt ex-LR de Charente-Maritime a choisi son camp... qui ne sera pas celui de Laurent Wauquiez.

Votre opinion

Postez un commentaire