BFMTV

Propos anti-policiers de Yann Moix: Morano appelle Collomb à porter plainte

Nadine Morano, députée européenne PPE, est ce lundi matin l'invitée de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC.

Invitée lundi matin sur notre antenne, Nadine Morano encourage Gérard Collomb à une réaction ferme aux propos de Yann Moix contre les policiers: "Oui, évidemment", assure-t-elle, le ministre de l'Intérieur doit déposer plainte contre l'écrivain.

"Je trouve ses propos profondément scandaleux", martèle l'eurodéputée. "Je sui excédée que dans ce pays, on ne respecte pas la police. Vis-à-vis de nos jeunes, pour qui on devrait être un modèle, expliquer le respect qu'on doit à nos policiers, eh bien non, on a des pseudo-journalistes qui nous expliquent que les policiers ont la peur au ventre, qu'ils font dans leur froc. Vous vous rendez compte?"

"C'est bien de craindre la police"

Nadine Morano se souvient de son enfance: "J'ai connu cette époque, dans le quartier où j'ai grandi, les policiers nous faisaient traverser la route pour aller à l'école. Ils nous serraient nos petites mains, ils nous connaissaient tous par nos prénoms. Vous aviez un policier qui venait faire la sortie des classes, qui venait au passage piéton, et je peux vous dire qu'à la fois on avait le respect, et on craignait leur autorité. C'est bien de craindre la police, c'est bien de la respecter, et moi j'en ai marre qu'on critique la police", s'emporte la députée européenne.

"Je soutiens les policiers, ils font une mission difficile. Ils sont caillassés, on brûle leurs voitures, on les assassine, ils ne peuvent plus aller dans certains quartiers, mais qu'est-ce que ça veut dire? C'est insupportable!"

A.L.M.