Mis à jour le
French Interior Minister Gerard Collomb speaks during a session of questions to the government at the National Assembly in Paris on April 10, 2018. 
BERTRAND GUAY / AFP
 

Le projet de loi étudié cette semaine à l'Assemblée nationale prévoit de ramener à six mois les délais d'instruction pour les demandes d'asile. Une réduction qui pèserait essentiellement sur les demandeurs, et non sur l'administration.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire