× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Benoît Hamon fait désormais figure de favori.
 

Lors du dernier débat de la primaire à gauche, la tendance "tous contre Hamon" a émergé. Imposant les thèmes de discussion, le candidat de l'aile gauche de la gauche est désormais jugé le plus convaincant.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • beaudolo
    beaudolo     

    Un parti qui est sous l’emprise d’une idéologie, ce qui est le cas du PS, ne doit jamais être au pouvoir. En effet les membres d’un tel parti, persuadés d’avoir raison, veulent de toute évidence imposer cette idéologie au peuple et pour cela prennent des mesures qui vont dans ce sens. Le plus bel exemple c’est Duflot qui par sa loi ALUR a fait, selon ses propres dires, « une vraie loi de gauche ». On pourrait également citer les mesures prises par Touraine pour interdire sur les réseaux sociaux l'emploi de certains mots contre l'IVG! Cela s'appelle: "le despotisme démocratique doux" Tocqueville.
    Enfin , comme dirait R.Aron :
    "L’égalitarisme doctrinaire s’efforce vainement de contraindre la nature, biologique et sociale, et il ne parvient pas à l’égalité mais à la tyrannie!"

Votre réponse
Postez un commentaire